Agence web

Avez-vous pensé à un hébergement offshore pour votre site Internet ?

Nombreux souhaitent garder l’anonymat et cacher leur adresse IP ainsi que certaines données qui peuvent compromettre leur sécurité. Pour cela, il leur faut un hébergement offshore anonyme.

Pourquoi faire appel à un hébergement anonyme ?

Avec l’outil WhoIs, il est possible de connaitre certaines informations sur l’hébergeur web seulement en introduisant le nom de domaine. Ensuite, on a accès à toutes les informations que l’on souhaite obtenir comme la date de création du site ou l’identité de celui qui a l’a créé. Grâce à un hébergement anonyme, toutes les recherches effectuées pour de mauvaises fins ne donneront aucun résultat. Aucune information sur le domaine hébergé ne sera disponible, car toutes les informations seront masquées. Le but des hébergeurs anonymes étant d’assurer l’anonymat pour que chaque blogueur puisse s’exprimer à sa guise.

Quel hébergeur choisir ?

Quand vous demandez un hébergement offshore, deux options s’offrent à vous : on vous demande votre identité avant de cacher toutes les informations personnelles vous concernant et concernant votre site où on ne vous demande rien et vous profitez tout de suite d’un anonymat complet.

Ce dernier type d’hébergement a plus de succès que le premier, il est donc plus couteux. Pour la plupart, ils sont localisés le plus souvent en Asie. Quelques-uns se trouvent également en Amérique Latine. L’anonymat est donc plus sûr étant donné que le fournisseur n’aura aucune information vous concernant.

Shinjiru, le plus connu

C’est en Malaisie que Shinjiru a son siège. C’est le Google des hébergeurs anonymes et l’iPhone des téléphones portables. Il a ses serveurs dans 8 pays éparpillés dans les 4 coins du globe. Sinon on a AlibabaHost qui est un hébergeur indien. Et, il y a OrangeWebsite qui arrive en troisième place si l’on devait faire un classement. Ce dernier est hébergeur hollandais.

Bavardez sur notre post.